Suivez de près l’actu des bébés

L'actu des bébés Babille magazine
Publié le par Babille

Quoi de neuf au chapitre toute petite enfance et parentalité ? En quelques brèves, suivez l’actu des tout-petits !

Des bébés !

En France, depuis ces dernières années les bébés naissent principalement en été ! En 2019, le pic se situait exactement le 26 juillet, avec 2448 naissances (sources : Insee).

Miam !

Le Haut Conseil de la santé publique recommande aujourd’hui de lancer la diversification alimentaire dès 4 mois. Il préconise d’introduire rapidement les allergènes (lait, œuf) et précise que le régime végétalien n’est pas adapté aux enfants « avant 1 an, voire 3 ans ».
Plus de renseignements sur www.hcsp.fr

Virus

L’université américaine de Columbia a publié les résultats rassurants d’une étude sur des mères positives à la Covid-19 en maternités. Sur 100 bébés, seuls 2 tests étaient « indéterminés », et ont été alors considérés comme positifs, malgré l’absence de symptômes. Ce qui renforce l’idée que le virus se transmet rarement, voire jamais, de mère à bébé, même lors de l’allaitement.

Plus pratique

La prime de naissance, actuellement versée deux mois après l’arrivée d’un bébé, pourrait être touchée dès le 7e mois de grossesse par les parents éligibles à cette aide de l’État. Un raccourcissement bienvenu et inscrit au projet de financement de la Sécurité sociale pour 2021.

Lieu d’écoute parents

Sur le modèle de la Maison verte de Françoise Dolto (créée en 1979 !), la Maison des petits accueille parents et enfants (de 0 à 5 ans) au Cent-Quatre à Paris. Un lieu « pour l’imaginaire » qui propose échanges, écoute, espaces de jeux. Pour rappel, de nombreux lieux d’accueil enfant-parents (LAEP) existent partout en France !
Plus de renseignements sur www.104.fr

C’est dit

Les enfants auxquels on lit fréquemment avant l’âge de 2 ans développeraient un vocabulaire presque deux fois plus élaboré qu’un enfant à qui on commence à faire la lecture après l’âge de 2 ans.
Étude norvégienne de l’université de Stavanger.

Bravo

Parce que l’accès à un lieu d’accueil pour les bébés peut être un vrai casse-tête et un frein à l’insertion professionnelle, notamment pour les parents éloignés de l’emploi, les AVIP (crèches à vocation d’insertion professionnelle) ne cessent de fleurir partout en France depuis 2016. Ces structures s’engagent à accueillir les enfants dont les parents cherchent du travail et, lorsqu’ils parviennent à en trouver un, assurent une place en crèche à bébé jusqu’à son entrée en maternelle.

Ouin ouin

Des parents et des non parents ont passé des IRM en écoutant les pleurs de douleur de nouveau-nés. Les zones du cerveau liées à l’empathie se sont activées chez tous les participants de l’étude, mais les zones impliquées dans la régulation des émotions et la prise de décision ont été plus intensément stimulées chez les parents. Ces derniers seraient donc plus compétents pour décrypter le degré d’urgence des besoins de bébé et y répondre avec calme.
Études menées par le CRNL-CNRS-Inserm.

Waouh

Dès 4 mois, les bébés sont capables de catégoriser le monde qui les entoure. C’est la conclusion d’une étude menée par le CNRS auprès d’une centaine d’enfants. Les chercheurs ont pu ainsi prouver que, dès 4 mois, les bébés distinguent les objets inanimés des objets animés. Entre 10 et 19 mois, la catégorisation s’affine, et les tout-petits sont en mesure de faire des suppositions, des analogies, rien qu’en observant. Ils peuvent, par exemple, déduire qu’un objet « mou et poilu » avec un visage, c’est un animal… et donc qu’il faut le nourrir !
Source : CNRS.

Gouzi-gouzi

Les adultes ont tendance à gazouiller, ou à modifier leurs intonations de voix lorsqu’ils s’adressent à des tout-petits, et c’est une bonne chose ! En entendant l’adulte l’imiter, bébé comprend la façon dont les sons devraient sortir de sa propre bouche et progresse plus rapidement. Il est donc vivement conseillé de babiller avec bébé.
Selon une étude américaine de l’université de Floride

Halte-là

Les spécialistes sont unanimes : les écrans sont à proscrire chez les tout-petits. Outre le fait qu’ils perturbent l’attention et l’acquisition du langage, ils nuiraient aussi au développement de l’empathie chez bébé. Plus encore, ils l’empêcheraient de s’ennuyer, ne lui permettant pas d’apprendre à gérer sa frustration et de développer son imagination !
Source : UNICEF.

(© Photo principale : Adobe Stock).

Les 5 bonnes raisons de s’abonner
à Babille

Conçu avec
une docteure
en neurosciences
Avoir un temps
d’échange et de
complicité avec bébé
Un nouveau
numéro tous les
deux mois
Assister au progrès de votre bébé au fil des mois
Éveiller votre bébé
au plaisir de
la lecture

Babille

De la naissance à 1 an

Un magazine pour lire et jouer avec son bébé

Bébé est bien réveillé, confortablement installé dans son berceau ou son transat ? Un, deux, trois, prêts ? Lisez !

Babille est une collection de 6 magazines inédits conçu pour communiquer avec les bébés. Ses contenus se fondent sur les recherches des neurosciences.

1 an - 6 n° - 36 pages + livret parents 8 pages
49€ pour un an

S'abonner